JFS : Neuer Partner

Partenaire particulier

Si tu suis régulièrement les posts, tu as du y lire que le capital de CREALITIX était ouvert à ceux qui croyaient au projet. Comme à chaque appel à la communauté, on n’est jamais certain d’y trouver un écho favorable. Chacun a déjà ses affaires et en ces temps de crise latente, prendre un tel risque n’est pas toujours trendy.

C’était sans compter sur l’intérêt grandissant d’un proche pour investir dans l’économie réelle, doublé d’une amitié si longue qu’elle fait de nous des vieux machins aux yeux de nos jeunes progénitures. CREALITIX accueille donc avec plaisir, depuis le 23 novembre 2019, l’entrée de Jean-François S. au capital, mon premier associé qui était déjà pour moi un partenaire particulier. Son engagement amène plus que du cash au projet ; il lui procure une valeur qui ne se mesure pas : la confiance. Elle parle davantage que n’importe quel chiffre et je suis certain que ce pari en ouvrira d’autres.

Cette nouvelle vaut d’être célébrée par un petit pas de danse, légèrement rigide (cf la flip) et syncopé (cf le kiff). Le premier titre de la playlist s’impose naturellement à nous. Nous espérons faire aussi bien que ce groupe mythique, avec le secret espoir de faire mieux… c’est-à-dire plus qu’un tube !

J’ai hésité à enchaîner avec un standard de Jean-Jacques, mais je ne marche désormais plus seul, alors… (dédicace partner). Tout ça dit, jeunes recrues à venir, n’ayez pas peur. On n’écoute pas chez CREALITIX que de la variet’ des années 80. Et même si y’a pas moyen que des mecs jouent en dilettante au billard pendant qu’on se défonce en cravate au synthé, on pourra aussi faire tourner du metal des 90’s 🙂

Partnership mais pas cheap

“Bon, Benoît, les portes du temple sont-elles désormais fermées ?”

NON, c’est tout le contraire ! CREALITIX recherche toujours des associés motivés, disponibles (mini 66%) et compétents pour compléter l’équipe.

Si autour de toi, tu connais quelqu’un qui…

  • se questionne sur son avenir,
  • est au chômage depuis peu,
  • aimerait pimenter sa vie professionnelle en intégrant un projet enthousiasmant et ambitieux.

Si par ailleurs, cette personne…

  • parle couramment le dialecte React et a développé des applications mobiles,
  • OU est reconnue pour son indubitable expertise en growth hacking,
  • OU a une soif d’apprendre telle qu’elle maîtrisera les arts en 9 semaines et demi,

Mets-nous en relation, et quick !!! Pourquoi ?

  1. Ca devient difficile de tout faire !!!
  2. En vrai, je ne sais pas tout faire 😉
  3. Deux têtes valent mieux qu’une et auront pour effet corolaire de rassurer les investisseurs.

Evidemment, il faut aussi que les caractères matchent pour viser une entente parfaite !

Capit’All

Si tu as déjà sécurisé une partie de tes actifs et que tu portes une volonté de diversification, sache que le capital reste ouvert. Le ticket d’entrée minimum est fixé à 50K€, avec une prise d’equity à discuter.

Tu hésites encore ? Hmm… Tu as jusqu’à mars 2020 pour te décider et attraper la balle au rebond. Plus tard, ce serait prendre le risque… de ne plus pouvoir et de passer à côté du projet d’une vie.

Comme c’est une sacrée somme, on va réfléchir aussi à un montage de type holding, pour permettre à chacun de participer avec les ressources qu’il peut allouer.

J’étais le seul fou. Désormais on est deux. Le prochain qui nous rejoint garantira notre bonne santé mentale 😉

Related Posts

Leave a comment